S’évader sans bouger de son canapé

Quand je ne voyage pas physiquement, j’aime m’évader à travers un film ou un livre. Aujourd’hui on se concentrera sur le cinéma et je vais vous livrer mon top 7 des films que je préfère et qui sont évidemment reliés au voyage. Je n’en ai que 7, j’aurai pu arrondir la liste à 10 mais je n’aurais pas été honnête. Il y a beaucoup de films que j’ai vu et ù je n’ai pas accroché, ils ne sont donc pas dans mes favoris.

Préparez le popcorn et installez-vous confortablement! 

#1 – INTO THE WILD

Titre québécois: Vers l’inconnu

Année de sortie : 2007

Réalisateur : Sean Penn

Un étudiant brillant fraîchement diplômé et à l’avenir prometteur décide de quitter la société capitaliste et de partir sillonner les routes des États-Unis vers le sud pour finalement décider d’aller en Alaska, une fois arrivé au Mexique.

Il y connaîtra la solitude, seul au beau milieu d’une nature hostile, et apprendra à l’appréhender. Il se posera des questions sur l’être humain et finira par trouver une paix spirituelle. Je vous laisse la surprise sur la fin de cette histoire pour ceux et celles qui ne l’auraient pas vu.

La vie, telle que la plupart des gens la vivent, m’a toujours laissé insatisfait. Je veux une vie plus intense, plus riche.

Le film est adapté du roman de Jon Krakauer, relatant les récits et l’histoire vraie de Christopher McCandless, un aventurier américain.

 

#2 – Mange, Prie, Aime

Titre original: Eat, Pray, Love

Année de sortie : 2010

Réalisateur : Ryan Murphy

Adapté du livre éponyme écrit par Elizabeth Gilbert, le film relate l’histoire d’Elizabeth, une auteure new-yorkaise de 28 ans, qui a tout pour être bien. Jusqu’au jour où elle réalise que sa vie n’a plus de sens, qu’elle ne se reconnaît plus. Après un divorce douloureux, elle décide de partir à l’aventure pendant 1 an. On suit donc ses aventures en Italie, en Inde puis à Bali.

Les gens pensent qu’une âme soeur est leur association parfaite, et tout le monde lui court après. En fait, l’âme soeur, la vraie, est un miroir, c’est la personne qui te montre tout ce qui t’entrave, qui t’amène à te contempler toi-même afin que tu puisses changer des choses dans ta vie.

C’est un film émouvant où une grande partie d’entre nous pourrait s’y retrouver. On ressent tous un jour ou l’autre ce besoin d’aventure, de se retrouver et de remplir cette coquille vide. C’est un film spirituel et plein d’espoir qui vous fera voyager pour sûr!

 

#3 – La vie rêvée de Walter Mitty

Titre original: The Secret Life of Walter Mitty

Année de sortie : 2013

Réalisateur : Ben Stiller

Walter Mitty est employé depuis 15 ans au service négatifs du magazine LIFE. Il s’occupe notamment des clichés du célèbre photographe Sean O’Connell, un aventurier dans l’âme que personne n’a jamais rencontré. Le jour de son anniversaire, il reçoit un porte-feuille de la part de Sean, ainsi qu’une pellicule. Sean recommande le négatif n°25 pour la dernière couverture papier du magazine.

Seul hic, Walter ne trouve pas la dite photo. Il décide donc de partir à la recherche de Sean afin d’obtenir le négatif. Il s’envolera pour le Groenland, l’Islande, puis l’Afghanistan. Lui qui n’a jamais eu une vie trépidante et qui vit dans l’ombre, va connaître l’aventure de sa vie.

La vie, ça demande du courage et des sauts dans l’inconnu.

Pour être honnête, j’ai eu du mal à rentrer dans le film mais plus on avance dans le temps, plus j’ai aimé. Au début, il y a beaucoup de passage entre rêve et réalité mais il faut s’accrocher, c’est un format différent, qui m’a fait rire par moment. On retrouve un Ben Stiller dans un style qu’on ne lui connait pas, plus sérieux. Enfin, la morale de l’histoire est magnifique et tellement vraie.

#4 – Carnets de voyage

Titre original: Diarios de Motocicleta

Année de sortie : 2004

Réalisateur : Walter Salles

Le film est basé sur les récits de voyage d’Ernesto « Che » Guevara et d’Alberto Granado, lorsqu’ils ont traversé l’Amérique du Sud en 1952. Les personnes qu’ils vont rencontrés et la misère qu’ils vont découvrir tout au long de leur périple changera le destin du Che. Équipée d’une vieille moto, ils vont sillonner les routes de l’Argentine, du Chili, du Pérou, de la Colombie, pour terminer au Venezuela.

Ce qui devait être un voyage de 4 mois s’achèvera finalement au bout de 9 mois. Ils vont affronter la dure réalité, voir des Indiens chassés de leurs propres terres et des malades soignés dans des conditions extrêmes. Ce voyage a fait naître cette envie politique du Che à combattre l’injustice et à devenir le révolutionnaire que nous connaissons tous.

 

#5 – Wild

Année de sortie : 2014

Réalisateur : Jean-Marc Vallée

Adapté du récit éponyme de Cheryl Strayed, Wild raconte l’histoire de cette femme qui, après un divorce, plusieurs années d’addiction, et la perte de sa mère, décide de se lancer dans une randonnée de 1 700km. Il s’agit de la route du Pacific Crest Trail, un sentier dans l’ouest des États-Unis, partant du Canada jusqu’au Mexique. Il est long de 4 240km.

Cheryl a traversé la Californie, l’Oregon, pour arriver au Bridge of Gods, à Washington. Tout au long de l’aventure, elle va avoir des flashback de sa vie d’avant. Ce périple va l’aider à guérir, à trouver la paix intérieure et dire adieu à son passé.

Pour moi, la solitude avait toujours été un lieu plus qu’un sentiment, une petite pièce dans laquelle je pouvais me réfugier pour être moi-même.

Mal préparée, elle va pourtant souffrir tout au long de ce chemin, mais cela ne fera que renforcer sa force et son courage. Tirée d’une histoire vraie, ce film m’a juste donné l’envie d’emprunter cette route que je ne connaissais pas.

 

#6 – L’auberge espagnole

Année de sortie : 2002

Réalisateur : Cédric Klapisch

Ce film je l’ai découvert plus de 10 ans après sa sortie, et je m’y suis en quelque sorte retrouvée puisque je revenais d’une année Erasmus en Angleterre et que le voyage avait toujours était ma passion première. L’auberge espagnole est le premier volet d’une trilogie.

C’est donc l’histoire de Xavier, un étudiant en sciences économiques, rêvant de devenir écrivain, et qui pourtant semble avoir un destin tout tracé. Il décide finalement de partir vivre 1 an en Espagne grâce au programme Erasmus. Il se retrouvera dans une colocation avec d’autres étudiants venant des 4 coins de l’Europe.

Quand on arrive dans une ville, on voit des rues en perspective. Des suites de bâtiments vides de sens. Tout est inconnu, vierge. Voilà, plus tard on aura marché dans ces rues, on aura été au bout des perspectives, on aura connu ces bâtiments, on aura vécu des histoires avec des gens. Quand on aura vécu dans cette ville, cette rue on l’aura prise dix, vingt, mille fois. Au bout d’un temps cela vous appartient parce qu’on y a vécu.

Le film nous amène donc dans les valises de Xavier afin de suivre ses aventures à travers Barcelone. Son retour en France m’a fait sourire car ça me rappelle tellement mes retours de voyages d’études ou de vacances.

Comment répondre à cette phrase de tes proches « alors c’était comment? », autrement qu’avec un « c’était super », « j’ai adoré ». Difficile de transmettre toutes les aventures et la magie que l’on vit à l’étranger. Faut le vivre pour comprendre.

#7 – Lost in Translation

Titre québécois: Traduction Infidèle

Année de sortie : 200

Réalisateur : Sofia Coppola

Cette fois on part au Japon. C’est l’histoire de deux américains, interprétés par Scarlett Johansson et Bill Murray, restant dans le même hôtel et qui tous deux se retrouvent perdus dans une culture dont ils ne savent rien. Ils vont faire connaissance et un lien particulier va naitre entre eux.

Bob Harris, un acteur américain, se rend à Tokyo pour y tourner une publicité afin de vanter les mérites d’un whisky. Il passe tout son temps dans l’hôtel luxueux où il réside. Charlotte, quant à elle, est une jeune femme venue accompagner son mari, un photographe, et s’ennuie à mourir, délaissée et seule dans cet hôtel. Souffrant tous les deux d’insomnie, ils finissent par se rencontrer et sympathiser.

Le film nous fait voyager à travers la culture nippone et aborde des sujets tels que l’isolement, le mal-être, et les différences culturelles.

 

Voilà, il s’agit de films connus que j’ai réellement apprécié regarder. Je serai heureuse d’en découvrir d’autres, n’hésite pas donc à partager tes coups de coeur 😊

Author

4 Comments

  1. J’ai aussi adoré Mange Prie Aime et Wild que j’ai lu aussi tous les deux. 🙂
    Mais bien d’accord avec ton top, j’adore ces films qui nous font voyager !
    Je ne connais pas Carnets de voyage par contre, il donne envie !

    • WanderLola Reply

      Merci Lucie, j’espère que tu aimeras Carnets de voyage! 😉

  2. Mange Prie Aime, Wild et Into the Wild sont des films géniaux donnant envie de tout plaquer pour aller voyage (bon peut être pas finir comme dans Into the Wild) !

Write A Comment