Après plusieurs mois de silence par ici, me revoilà avec mon dossier spécial sur le Costa Rica, plusieurs volets sont prévus mais commençons par le commencement, la préparation du voyage!

Je suis partie en solo pour un road-trip de 3 semaines dans ce paradis d’Amérique Centrale, je vais partager ici avec vous mes conseils pour bien préparer son voyage, de l’itinéraire à la location de la voiture. Tu es prêt(e) ?

1, 2, 3… PURA VIDA!

⇟⇟⇟⇟⇟

Informations utiles 

Décalage horaire : -7h                                                   Vaccin : Aucun n’est obligatoire

Visa : Aucun si séjour inférieur à 90 jours                 Devise locale : Colon (1CRC = 0,0014€)

 

DURÉE DU VOYAGE

Combien de temps rester pour profiter un maximum et en voir le plus possible ? Eh bien pour répondre à cette question, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Tout dépend de ce qui t’intéresse : plage, rando, volcan, plongée, fête…? En sachant que le vol est tout de même long depuis la France (11h depuis Paris en direct), je recommande minimum 2 semaines. Pendant deux semaines, tu déconnectes et tu en profites.

Maintenant en ce qui concerne ma propre expérience, 3 semaines m’ont paru idéales et j’ai mixé les activités. J’ai visité les deux côtes (Caraïbes et Pacifique) ainsi que la vallée centrale. Je suis restée quelques fois plusieurs jours au même endroit, je ne me suis pas sentie stressée de devoir aller d’un point à un autre.

ITINÉRAIRE 

Le Costa Rica, ça a l’air petit comme ça, mais il y a beaucoup à voir! Je vais vous donner mon itinéraire à titre d’exemple, mais adaptez-le à vos besoins en fonction de vos envies bien entendu. Par exemple, je n’ai pas fait la pointe nord-ouest, le Guanacaste, paradis des surfeurs. Ce que je peux vous conseiller, si vous êtes juste niveau temps, c’est cette région du pays. Parce que ici, vous pourrez lézarder sur de belles plages, surfer sur les vagues, grimper sur des volcans, faire de la tyrolienne dans la canopée et j’en passe.

 

LOCATION DE 4X4

J’ai décidé de louer un 4×4 (recommandé) plutôt qu’une voiture classique étant donné que certains chemins peuvent vous donner du fil à retordre. Je suis passée par l’agence De Bourbon Rent A Car, située près de l’aéroport de San José, et tout s’est merveilleusement bien passé. Il existe de nombreuses agences mais je vais vous dire pourquoi je recommande celle-ci en particulier.

Sur la route pour Bahía Drake

Premièrement, la demande de devis en ligne se fait simplement et la réponse est rapide. L’email que vous recevrez contient de nombreuses informations importantes.

Deuxièmement, l’entreprise fonctionne sur la confiance donc il n’y a pas d’acompte à verser avant votre arrivéeUne fois sur place, ils ont pris l’empreinte de ma CB sans prélever le montant de la caution (1,400USD) directement sur mon compte, ce qui est très appréciable car cette somme aurait été bloquée jusqu’à la fin du voyage. Ils vont demanderont tout de même des documents tels que pièce d’identité, permis de conduire, vos billets d’avion et votre adresse.

Troisièmement, et un point très important, l’assurance. Je disposais d’une assurance tous risques avec franchise incluant automatiquement les 100% des véhicules adverses. Certains loueurs et intermédiaires ne l’inclut pas, renseignez-vous bien. Le bris de glace était également inclus avec franchise ainsi que les taxes obligatoires et une assistance 24H/24 sans supplément. On parle ici de vraie assistance, pas seulement un numéro de téléphone. Enfin, le deuxième chauffeur est gratuit!

Ma titine qui ne m’a pas fait de misère pendant le périple

J’attire aussi votre attention sur le fait que certaines sociétés de location vous proposeront une assurance CDW, qui est obligatoire. Mais vous ne serez assuré qu’à hauteur de votre franchise pour votre véhicule, et non pour les dégâts causés à un tiers, et encore moins en tous risques. Les prix peuvent paraître plus attractifs ailleurs mais une fois les options ajoutées, le total pourra être plus élevé.

Tout ce que je peux vous conseiller, c’est de bien vous renseigner sur votre couverture en cas d’accidents car croyez-moi, ils sont nombreux et vite arrivés au Costa Rica. Je parlerais de la conduite dans un prochain article.

Enfin, à titre d’information, j’avais un 4×4 Renault Duster, plutôt économique en termes de consommation. Au niveau des équipements inclus : climatisation, GPS, téléphone local, cache-bagages (très important!), kilométrages illimités, alarme et verrouillage centralisé. Beaucoup veulent le Suzuki Jimny mais c’est loin d’être le plus robuste ni le plus sûr car les voleurs savent qu’en général des touristes le conduisent. Cela augmente les risques de vol.

Petit plus, un agent vient vous chercher à l’aéroport – et je suis arrivée avec 4h de retard donc à minuit, le responsable a été vraiment très sympathique et agréable malgré cet imprévu – et un agent vous ramènera également à l’aéroport pour votre départ.

HÉBERGEMENT

Je suis une adepte des auberges de jeunesse. Pour plusieurs raisons. Je voyage souvent seule, c’est donc l’occasion de rencontrer du monde. Les prix défient toute concurrence. Et elles sont de plus en plus modernes et propres, parfois dignes d’un hôtel.

Une auberge/maison d’hôte où il faisait bon rester : le Rio Celeste Backpackers

Je suis toutefois restée aussi en hôtel à deux reprises. Je partagerai mes avis au fil des articles mais vous pouvez d’ores et déjà retrouver les adresses sur le plan de mon itinéraire. Mon conseil vis-à-vis de l’hébergement serait de vous y prendre le plus tôt possible. Je réserve toujours sur booking.com pour la simple raison qu’il est possible d’annuler sans frais la réservation peu de temps avant la date d’arrivée supposée. La plupart des établissements adoptent cette politique. Donc si je trouve moins cher entre temps, j’ai la possibilité d’annuler sans frais.

Mon lien de parrainage sur booking.com : cliquez ici. En réservant et séjournant dans un hôtel via le site et en utilisant le lien de parrainage, je reçois 15€ à la fin de votre séjour et vous obtenez un remboursement de 15€! Alors n’hésitez pas non plus à me partager le vôtre en commentaires pour que je l’utilise lors de ma prochaine réservation.

BUDGET

Le budget, parlons-en! Je vais vous partager le mien en toute transparence pour mes 3 semaines de voyage. Je précise que je ne suis pas partie avec un budget précis en tête, juste une fourchette à ne pas dépasser si possible. En tout cas, je me suis fais plaisir car je rêvais de ce voyage depuis longtemps. Je l’ai découpé en 7 catégories :

  • La voiture : la location + le forfait mobile et le nettoyage. Je m’explique. Comme mentionné plus haut, j’avais un téléphone local à disposition. Avant de partir, on vérifie le crédit disponible avec l’agent et on le note sur le contrat. Si je ne l’utilise pas, je ne devrais rien. Si j’utilise le téléphone, je devrais payer le crédit consommé. Logique! Donc à mon retour, nous avons fais la différence entre le crédit de départ et le crédit restant. Ensuite pour le nettoyage du 4×4, je pouvais amener moi-même le 4×4 dans un centre de lavage ou leur donner 10,000 C à la fin du voyage et il s’en chargeait. Ce que j’ai fais pour ne pas perdre du temps sur mon voyage avec cette contrainte.
  • L’essence. Bonne nouvelle, l’essence est beaucoup moins chère au Costa Rica que chez nous. Cette partie n’explosera donc pas votre budget.
  • L’hébergement. Comme je voyage solo, je suis souvent restée en auberge de jeunesse pour rencontrer du monde et puis parce que niveau budget, ça reste imbattable. Comptez plus donc si vous préférez rester en hôtel ou maison d’hôte.
  • L’alimentation. Je me suis fais plaisir et j’ai quasiment toujours mangé dehors. Une ou deux fois je me suis cuisinée un repas à l’auberge seulement. J’ai privilégié les sodas, des petits restaurants locaux avec une cuisine traditionnelle, et souvent tenus par des familles.
  • Les activités. J’englobe ici toutes les activités et excursions que j’ai pu faire et autant vous dire que je me suis fais plaisir : visites guidées, randonnées dans les parcs, rafting, tyrolienne, canoë, plongée…
  • Les achats. Ici, je regroupe les achats du type souvenirs pour offrir ou pour moi-même et cartes postales. Cette partie du budget varie donc en fonction de chacun.
  • Les transports. Cette partie inclut le billet d’avion A/R depuis Paris CDG (Air France), le trajet en TGV A/R de ma ville jusqu’à l’aéroport de Paris, les transports en bus dans la ville de San José, les bateaux que j’ai dû prendre pour me rendre à certains endroits, les parkings ainsi que les péages (il y en a très peu et les prix sont dérisoires).
Voilà ce que ça donne en termes de répartition du budget :

Et maintenant, parlons chiffres pour quantifier tout ça :
  • Voiture : 956,09€
  • Essence : 150,5€
  • Hébergement : 400,80€
  • Alimentation : 346,39€
  • Activités : 628,48€
  • Achats : 84,22€
  • Transports : 1080,89€
TOTAL : 3647,37

En résumé, le plus gros du budget a été les transports (surtout le billet d’avion), la location du 4×4, suivi par les activités. Ensuite, l’hébergement et l’alimentation. Puis enfin, l’essence et les achats.

Si vous trouvez cela excessif, sachez que le Costa Rica reste accessible pour les petits budgets. Par exemple, si vous ne restez exclusivement qu’en auberge de jeunesse, si vous cuisinez souvent vous-même et si vous voyagez en bus. Cela réduira grandement le budget. La plus grosse partie restera le billet d’avion. Mais le Costa Rica reste tout de même l’un des pays les plus chers de cette zone du monde, on l’appelle d’ailleurs la Suisse d’Amérique Centrale.

À savoir aussi que je suis allée aussi dans l’une des parties les plus reculées du Costa Rica où les prix sont plus élevés, et j’y suis restée 3 nuits. Tout dépend des régions visitées aussi.

LES INDISPENSABLES

Enfin, dernière catégorie, sur laquelle je ne m’étalerais pas car je sortirais certainement un article dessus : la valise ou dans mon cas, le sac à dos! Que faut-il emporter ? Je vais seulement vous mentionner ici les indispensables, selon moi, après expérience.

  • Un spray anti-moustiques : vous risquez quand même de vous faire piquer mais il sera utile pour atténuer les dégâts. Et si vraiment tu es un(e) acharné(e) du spray, y’a moyen de passer entre les filets!
  • Une paire de jumelles : ça m’a fortement manqué durant l’observation d’animaux, même si la plupart des guides ont un télescope. Quand tu te promènes seul(e), tu seras content(e) de l’avoir.
  • Une lampe frontale : elle peut vraiment vous servir si vous êtes en pleine nature, les éclairages sont très faibles voire inexistants dans certaines parties du pays, et elle s’avère aussi utile pendant les randonnées nocturnes en forêt.
  • Une paire de chaussures de randonnée : c’est appréciable mais certes pas indispensable. Cependant si tu aimes la randonnée, et que tu comptes en faire pas mal, tu peux investir dans une paire – de préférence étanche et assez haute (histoire de serpents).
  • Une paire de tongs qui s’attache ou des chaussures aquatiques : si tu as l’intention de faire des sports aquatiques type rafting ou des ballades en canoë, ça te sera grandement utile!
  • Une serviette micro fibre : elle prend peu de place! Optez aussi pour des vêtements qui sèchent vite, des matières légères et fluides, l’humidité étant assez élevée, on est quand même dans une région tropicale.
  • Un écran solaire : c’est évident mais je le rappelle tout de même. Et on essaye de protéger la planète en choisissant un écran respectueux de l’environnement 🙂

À la liste, selon la saison, vous pouvez ajouter un poncho et/ou une paire de bottes de pluie, mais vous pouvez également les acheter sur place à moindre coût.

Voilà j’espère que ces informations vous seront utiles un jour, je recommande fortement le Costa Rica et j’espère vous faire rêver avec les prochains articles à paraître!

Tu es déjà allé(e) au Costa Rica ?

Author

3 Comments

  1. Pingback: Tortuguero : La Terre des Tortues | FRENCH NOMADISTA

  2. C’est un article bien détaillé et parfait pour préparer un voyage au Costa Rica. Je préparais un voyage pour le mois de novembre, mais le budget me freine beaucoup… je vais remonter vers le Nicaragua ou le Guatemala…

    • WanderLola Reply

      C’est vrai que la note grimpe vite là-bas! Merci pour ton retour 🙂

Write A Comment