Category

USA

Category

Parcs de l’ouest américain : Mes favoris ♡

Pendant mon road trip dans l’ouest américain avec des amis, nous avons explorer quelques parcs nationaux dont je vais vous parler ici. Ils apparaissent dans l’ordre de préférence. Bien sûr, nous aurions aimé en voir davantage notamment celui de Yellowstone ou le Joshua Tree en ce qui me concerne. Je les visiterai lors d’un prochain voyage. N’hésitez pas à me donner vos recommandations, que se soit des parcs connus ou non. À l’heure où je rédige cet article, la neige s’abat sur Toronto et tombe en gros flocons depuis déjà quelques heures. Un bon thé chaud m’accompagne, faites comme moi, relaxez-vous et évadez-vous! 🇱🇷

 

U+21A0.svg Bryce Canyon U+219E.svg

Bienvenue dans le sud-ouest de l’Utah. Préparez-vous à en prendre plein les yeux. Avec ses 145km2 de superficie, Bryce Canyon est surtout connu pour ses hoodoos, des formations géologiques dues à l’érosion des dépôts de sédiments (oui on rentre dans le technique là). Autrement dit, des colonnes d’un dégradé orangé, cumulant plusieurs couches rocheuses acquises à travers le temps. Ce parc m’a vraiment impressionnée, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, je n’avais pas fait de recherche en amont. Du coup, la surprise de la découverte a été complète.

CARTE DU PARC

La légende de Bryce Canyon sur les hoodoos

Le Peuple Légendaire, appelé To-When-An-Ung-Wa, aurait occupé le parc avant l’arrivée des Indiens Paiutes. Ils étaient nombreux et issus d’espèce variées. Leur apparence était humaine mais ils avaient le pouvoir de se transformer en n’importe quel animal. Il se dit que ce peuple était maléfique, nous n’en savons pas très bien les raisons. Quoi qu’il en soit, le Coyote – chef suprême – décida de punir leur méchanceté en les transformant en rocher. Le Peuple fût alors figé à jamais.

Natural Bridge

 

U+21A0.svg Yosemite U+219E.svg

L’un des plus connus, si ce n’est LE plus célèbre des parcs états-unien. Il a été à la hauteur des attentes, un parc où il fait bon se promener, je conseillerai l’automne pour la période idéale. Les couleurs sont juste sublimes, vous ne pourrez qu’apprécier. On est désormais dans le Golden State, a.k.a. la très ensoleillée Californie.

Le parc est situé dans les montagnes de la Sierra Nevada et s’étale sur une superficie de 3079km2. Ici, vous pourrez admirer les Yosemite Falls, une série de trois chutes d’eau, parmi les plus hautes d’Amérique du Nord. Il s’agit des plus connues, mais il y en a d’autres à explorer comme Sentinel Falls, Ribbon Falls or Horsetail falls pour ne citer qu’elles. Le parc est également réputé pour ses domes granitiques, comme le Half Dome ou encore El Capitan, pour ne citer qu’eux.

CARTE DU PARC

LE SAVIEZ-VOUS ?

Yosemite a été reconnu patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en 1984 et il est le 2ème parc le plus ancien des États-Unis après Yellowstone

Une émeute a explosé dans les années 60 entre des hippies et des gardes forestiers du parc. Le parc était un lieu de rencontre de plus en plus populaire pour les hippies, certaines plaintes enregistrées proclamaient qu’il y avait plus de hippies que d’ours dans le parc 😂 Et comme les ours, les hippies chassaient les touristes en mangeant la nourriture sans protection. Les tensions ont monté d’un cran le 4 juillet 1970 en se terminant à coup de gaz lacrymogènes et de matraques contre une foule qui jetait des pierres et des bouteilles en verre. Au final, 7 blessés et 138 personnes en état d’arrestation!

Yosemite a proposé d’accueillir les J.O. d’hiver en 1932. Après avoir visité les J.O. de 1928 en Suisse, Don Tressider, le président du parc à l’époque, a cherché à amener l’événement sportif à Yosemite. Les J.O. se dérouleront finalement à Lake Placid, dans l’état de New-York, cependant le parc a accueilli les essais pour l’équipe olympique américaine de patinage de vitesse.

El Capitan

Tunnel View

 

 U+21A0.svg ZION U+219E.svg

On retourne dans le Friendly State, autrement dit l’Utah, pour cette fois-ci visiter le premier parc de l’état, Zion. D’une superficie de 593km2, le parc est réputé pour ses canyons profonds et étroits creusés par la rivière Virgin. Situé au croisement de plusieurs zones, sa situation géographique lui confère un environnement naturel particulier. Vous passerez du désert à une végétation abondante, sans oublier les roches d’une couleur si particulière. La faune et la flore du parc est riche et dense, on parle ici de 289 espèces d’oiseaux, 79 mammifères, et une trentaine de reptiles.

Par manque de temps, The Narrows est le seul endroit que nous ayons visité. Autant vous dire qu’à cette période de l’année, l’eau était froide, mais ce n’est pas ça qui allait nous arrêter! Préparez-vous à être mouillé donc pour explorer ce canyon long de 26km. Je devrais y retourner pour faire l’une des randonnées reconnues parmi les plus dangereuses au monde : le Angel’s Landing Trail. La vue y sera bien sûr incroyable. C’est l’une des plus raide et étroite du globe.

CARTE DU PARC

Intéressant, non ?

Zion était un monument national avant de devenir un parc national. Il ne s’appelait même pas Zion, mais Mukuntuweap National Monument.

Zion n’était pas vraiment accessible aux visiteurs à ses débuts, faute de routes praticables et de chemins de fer. Un chantier a alors démarré pour construire une route d’une quarantaine de kilomètres, reliant Zion au Grand Canyon ainsi qu’à Bryce Canyon. Il s’agit de la Zion-Mt. Carmel Highway and Tunnel. Le tunnel long de presque 2km a été conçu spécialement pour les road trip. Il traverse les falaises de Zion et comporte des fenêtres donnant une vue spectaculaire sur le canyon.

Le parc possède un métro, mais pas sous forme de transport public. L’exploration de The Subway se mérite. Déjà, vous aurez besoin d’un permis et les places sont limitées à 80 personnes par jour. Ensuite, il n’y a pas de sentiers à proprement dit. Il vous faudra trouver votre propre itinéraire, nager quelque fois, et savoir faire du rappel. Il ne s’agit pas d’une randonnée facile.

U+21A0.svg Monument valley U+219E.svg

Bienvenue en Arizona, le Grand Canyon State, mais au lieu du Grand Canyon, on se dirige vers la mythique Monument Valley. Ce site naturel fait partie d’une réserve appartenant aux Navajos, un peuple amérindien d’Amérique du Nord. Ils l’appellent d’ailleurs Tsé Bii’ Ndzisgaii, ce qui signifie « La vallée des rocs ». Ils ont même donné des noms aux rochers. Le paysage de Monument Valley est devenu célèbre pour avoir été vu dans plusieurs films dont des westerns à l’époque, comme dans « La chevauchée fantastique » de John Ford, avec John Wayne. Le réalisateur en tournera quelques autres tout aussi connus. Plus récemment si je puis dire, le site apparaît dans « Retour vers le futur III » ou encore « Forrest Gump ».

Les Navajos se chargent de préserver le site, de ce fait, il n’est pas considéré comme parc national. Je fais donc une exception à ma liste puisqu’il reste un endroit inévitable lors d’un road trip dans l’ouest américain. D’une superficie de 120km2, Monument Valley se visite idéalement en voiture. Empruntez la Valley Drive, une piste balisée de 27km avec des arrêts aux points de vue importants. Ainsi, vous ne pourrez pas manquer ses buttes donc les 3 plus célèbres : East Mitten, West Mitten et Merrick. Depuis la terrasse d’observation du centre d’accueil, vous aurez une vue dégagée sur ces fameuses buttes. Plein d’autres vous attendent pendant votre tour.

CARTE DU PARC

The Long walk…

La longue marche des Navajos est l’un de ces épisodes terrible de l’histoire américaine. Aussi appelée la longue marche vers Bosque Redondo, cet événement fait référence à la déportation du peuple Navajos par le gouvernement états-unien. Ils ont été forcés de quitter leurs terres, dans ce qui est maintenant l’Arizona, pour se diriger vers l’est du Nouveau-Mexique. Beaucoup d’entre eux n’étaient pas préparés pour une telle distance (500km) et ont peri au cours de cette marche.

Un témoignage poignant révèle que des parents étaient accompagnés de leur fille, enceinte et prête à donner la vie. Étant faible et fatiguée, elle ne pouvait plus suivre le rythme effréné de cet odieux périple. Les parents ont supplié de la laisser donner naissance mais les soldats ont refusés. Ils ont forcé le peuple à continuer et ont ordonné aux parents de laisser leur fille derrière. Leur fille leur a répondu d’avancer, qu’elle aurait peut-être de la chance et que tout finirait bien pour elle. Peu de temps après, les parents ont entendu la détonation d’une arme à feu, juste où ils se trouvaient quelques minutes auparavant. En 1968, soit 4 ans après le drame, le gouvernement US a autorisé le peuple des Navajos a retourné sur leurs terres d’origine.

The Three Sisters

 

U+21A0.svg Grand Canyon U+219E.svg

Il est grand mais c’est le petit dernier de cette liste, le fameux Grand Canyon, dont j’ai entendu parlé depuis des années et des années. J’avoue avoir été un peu déçue face à lui, non pas par son immensité, mais surtout parce qu’après avoir vu tous les autres, celui-ci me semblait bien pâle. C’est le problème quand on entend trop parler d’un lieu, on se fait des idées, on imagine plein de choses et arrivée à destination, on se dit que sa réputation est surfaite. Ça reste tout de même impressionnant, qu’on se le dise.

Nous sommes au nord-ouest de l’Arizona, et on parle d’un territoire protégé de 4927km2. On est dans la cour des grands! Il est classé au patrimoine mondiale de l’UNESCO depuis 1979. Vous pouvez visiter la rive nord (North Rim) ou la rive sud (South Rim) du parc. Le fleuve Colorado est le maître de cette oeuvre naturelle datant de plusieurs millions d’années. Le fleuve s’est frayé un chemin en creusant peu à peu dans la roche pour au final créer un canyon profond de 1,6km. Le jeu de couleurs que l’on peut observer est sublime, passant d’un ton sombre à du brun, du vert, du jaune et du rouge. Un dégradé qui ne vous laissera pas de marbre. Je suis toujours émerveillée par la force et la beauté de la nature. 

CARTE DU PARC

Sur le Skywalk, point tu ne marcheras

Une passerelle en forme de fer à cheval et au plancher de verre a été inaugurée en mars 2007. Le Skywalk dépasse de 21 mètres le bord du canyon, vous serez donc dans le vide. Les photos sont interdites, la tribu indienne des Hualapai vous vendra ses photos souvenirs. Le projet aurait coûté plus de 40 millions de dollars… Ils prévoient même de futurs aménagements dont un musée et plusieurs restaurants. C’est la tribu elle-même qui a commandé cette passerelle, bien que cela ait suscité des controverses entre ses membres mais aussi avec les écologistes. Comme vous l’aurez sans doute deviné de par mon titre, je ne suis pas partisante de ce genre d’attraction touristique, ça dénature complétement un lieu naturel et c’est surtout inutile. Juste une source de profit, ne tombez pas dans le piège.

 

Voilà, j’espère que ça t’a plu, as-tu visité l’ouest américain ? Si oui, quel est ton parc préféré ?

 

 

Sous le charme de la vie de bohème à San Francisco

VISITER La ville la plus cool des États-Unis EN VÉLO

« If you’re going to San Francisco, be sure to wear some flowers in your hair »

La chanson vous le dit, mettez des fleurs dans vos cheveux si vous allez à San Francisco! Une ambiance hippie et bohème y règne, on sent que les gens sont détendus et relax. Et ça fait du bien. Donc on se situe sur la côte ouest des États-Unis, dans l’état de la Californie, qui possède un climat favorable presque tout au long de l’année.